Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Univers Parallèles

Journal web de textes courts, d'infos culturelles ou autres, de dessins rigolos et de n'importe quoi...

Nos dessinateurs géniaux

 

Christophe Delvallé

MEGALOMANIAQUE

Quand on regarde les dessins de Delvallé, on en oublie immédiatement Hergé, Franquin, Uderzo et tous ces petits grafouilleurs qui ont tenté de sortir la tête hors de l'eau en leur temps. Delvallé est à l'humour ce que Jésus était à la multiplication des croissants. Tous les dessinateurs, du 18e siècle à nos jours, copient tant bien que mal son style, espérant toucher du doigt les étoiles de la gloire éternelle. Faisons simple, si Delvallé n'est pas canonisé cette année par le Pape François, je rends mon tablier ! Amen

 

SIMPLOMANIAQUE

Delvallé fait des petits Miquets, et on lui donne des sous.

 

INFORMATIVE

Delvallé est un dessinateur de BD d'humour. Il est né un mercredi, ce dont tout le monde se fout comme de l'an quarante. Son frère possède un très beau vélo.

 

 

Claude Turier

Quand il était petit et que son professeur lui demandait sérieusement - sans plaisanter - :"Tu vois, Turier ?" Claude ne se rendait pas compte à quel point ces paroles étaient prophétiques.
Voir et faire voir est en effet son talent d'Achille (Allusion à Zavatta et à son arène d'un soir, arène d'un jour en matinée : le cirque où tournait en rond un cheval de bataille surnommé "l'étalon d'Achille" !).
Rédacteur en chef assidu (et même acidulé) de l'Almanach Vermot - Il en a collectionné des calembours et des légendes de dessins - Claude Turier faisait déjà aller son fusain ou sa plume exotique trempée dans l'encre de Chine, lorsqu'il était conservateur E 1913 des trombines des parlementaires, mainteneur d'une tradition qui déjà réjouissait les soirées familiales au temps des lampes à pétrole.
Le pétrole a été détrôné par l'atome qui sera peut-être remplacé par les moulins à vent - juste retour de Don Quichotte - maintenant que la lampe à filament est oublié pour la diode dont la teinture effrayait jadis les enfants écorchés, notre ami revient à la tradition impérissable et il met en images les rêveries du fils de l'apothicaire honflerais, les pensées subversives du fils d'un panseur patenté peut-être, mais succombant à tous les à peu près pourvu que, faisant mentir leur réputation, ils tombent juste !

Croquer, c'est déguster pour un gourmand, mais avec lui, c'est encore mieux, ce sont ses lecteurs qui dégustent avec ses croquis.
Bravo au roi de l'arène, Claude, dont les fruits réjouissent nos palais enchantés.

Pierre-Arnaud de Chassy-Poulay
Haut parleur de l'académie Alphonse Allais
et président d'honneur de l'association des amis d'Alphonse Allais

 

Duf


Duf est dessinateur de BD et Médecin (Mais si, c'est possible... euh... en tout cas pour lui)
Pendant son internat, entre deux seaux de boissons alcoolisées, il a commis l'Interne fou et ne s'est même pas fait virer (Ils sont fous ces médecins). (1 album)
Ensuite, pour rester dans un style et un genre qui lui convenait, il a continué par la série "Chabouillard" le grabataire le plus cacateux de la BD (Merdopropulsé, c'est Duf qui le dit). (3 albums)
Puis il s'est installé dans un cabinet comme vous et moi. On aurait pu penser qu'il allait se ranger, mais c'était mal connaître l'animal. Ce fut Eugène Héraliste qui raconte le quotidien d'un médecin et campe des portraits à la brosse à poils durs de ses patients (certains se sont reconnus et se sont fait offrir l'album. Non mais !). (5 albums)
Puis, comme il avait à peu près fait le tour du sujet, il a cherché l’inspiration en s'achetant, devinez quoi, un trucbidule nain à poil et à frisettes avec un nez devant, une queue derrière et qui mord si on se goure de côté.
Et hop-là, les aventures de Frizz le chien qui raconte... devinez quoi ?
Son chien. (Ben oui !)
Quand on peut faire simple sans bouger de chez soi, pourquoi se priver ? (4 albums)

Rajoutez à ça des milliers de dessins d'humour autour de la médecine, plus quelques albums plus confidentiels, et vous comprendrez que Duf est un garçon qu'il faut absolument fréquenter.
Non seulement il vous maintient en bonne santé mais de plus il vous fait rire.

Pour en savoir plus : http://www.docduf.com/

 

 

François Coulaud

Ce type peu fréquentable ne sait faire que des choses inutiles : dessiner, peindre, écrire et accessoirement jouer du piano (Enfin disons plutôt frapper un pauvre piano sans défenses à grands coups de doigts).
Par contre il déteste faire des choses normales et respectables, bricoler, jardiner, devenir facteur.
Pour le dessin, il a créé des personnages aussi absurdes qu'invendables,
les Splogofpfts (Rien que le nom déjà !)
7 albums
Il a ensuite ou en même temps dessiné ou inventé avec des copains dessinateurs des histoires pour enfants mettant en scène des monstres ou des sorcières (Ben oui, si on peut faire peur, pourquoi se priver ?).
10 albums
Pour l'écriture il a pondu 3 romans et deux livres de nouvelles.
Pour la peinture, il peint des femmes, que des femmes, toujours des femmes, encore des femmes.
Et il les expose en plus. Aucune moralité je vous dis !
Quant au piano... euh... passons...

Pour en savoir plus et voir les tableaux de cet horrible personnage : http://www.francoiscoulaud.com/

 

 

 

Jo Hell

Dessinateur BD humoristique autodidacte, motard et rocker depuis bien longtemps, ses strips humoristiques sont parus dans la revue BD "cap'tain Swing", dans le magazine Harley “Freeway” puis encore aujourd'hui dans la revue BD “Akim”

 

 

 

Stéphane Bein

Touche à tout et même au reste, capable d'une idée à la seconde, Stéphane Bein était un créateur à la fois boulimique et génial.
Comme dessinateur, il a inventé la sulfureuse et démente "Anna Sponge", dont les aventures, à la Adèle Blanc sec qui aurait pris un coup de rhum derrière les oreilles, se déroulaient à Limoges, sa ville natale.
(7 albums)
En même temps, la série de strips "Chez René" faisait la part belle aux calembours de mauvais aloi doublés de personnages absolument n'importe-quoi.
(1 album et plus de 2500 strips dont la plupart non édités... mais on va se rattraper ici)
Plus plusieurs romans souvent très sombres.
Quelques albums pour enfants... plus gais.
Et des expositions de photos de nus (fabuleuses) et de paysages (Étonnants).
Comme disait Stéphane... "les gens me parlent de mes nus et m'achètent mes paysages".

Stéphane touchait à tout, réussissait tout, semblait flotter sur ses créations, mais cachait une faille secrète.
Une nuit de froid, de pluie, et de tristesse, il a décidé de cesser l'aventure en laissant un grand trou dans la BD, la littérature, la photo et ce qui est plus grave... nos cœurs.
Alors, à Univers Parallèles, juste pour le plaisir, pour le rire, pour le reste aussi...
on a décidé de mettre sur ce blog, chaque semaine, sa série "Chez René".
Et pis c'est tout !

 

Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :